3ème réunion de concertation publique à DREUX

Aucune image

La salle était comble hier au soir à DREUX.

Après la présentation de la DREAL sur les études menées sur le tracé préférentiel, de nombreuses questions ont fusé de toutes parts :

  • Inquiétude sur les captages d’eau de la Blaise qui alimentent la région drouaise
  • Choix du tracé qui engendre de nombreuses nuisances pour les riverains
  • Honte aux élus qui se mobilisent pour la réalisation de ce projet et qui ne tiennent pas compte des difficultés, notamment financières des citoyens, ni de la destruction de leur cadre de vie.
  • la gratuité du péage est un leurre, d’ailleurs il n’en est plus question
  • quel est l’impact sur l’emprise des terres agricoles, 60, 70 hectares ?
  • il est rappelé que les associations ont demandé l’étude et le chiffrage du projet alternatif MOB28 qui reprend l’existant et est beaucoup moins coûteux en terme de terres agricoles, de nuisances, pour un coût d’environ 214 M€
  • comment se fait-il que la commission « Mobilité 21 » mandatée par le gouvernement pour hiérarchiser les grands projets, et qui n’avait pas retenu celui de l’A154, soit relancé ?
  • rappel des différentes étapes de la consultation et de leurs conclusions : Débat Public, concertation, commission « Mobilité 21 » qui n’ont pas retenu la pertinence du projet.
  • La reprise des études est de la volonté d’une majorité de nos élus qui ont fait pression auprès du Ministre Frédéric CUVILLIER, arguant que cela ne posait pas de problème localement !
  • Le péage détournera les usagers qui se reporteront sur les voies de substitution, retraverseront les villages déviés (Le Boullay Mivoye, ……) qui ont retrouvé la sérénité avec environ 200 véhicules/jour et verront le retour d’un trafic de plus de 6000 véhicules/jour.
  • Qu’en est-il des nuisances sonores ? la norme est de 55 db, sera-t-elle respectée et comment ?
  • Les poids lourds éviteront les péages, quelques soient les mesures d’interdiction ou de dissuasion qui pourront être mis en place.
  • Les itinéraires de substitution seraient à 2 x 1 voie contrairement à la RN 154 Chartres/Dreux actuellement en 2 x 2 voies
  • La desserte locale, avec un échangeur à hauteur de TREMBLAY LES VILLAGES, sera loin de satisfaire les entreprises et les riverains de l’A 154

Aucune manifestation des pro-autoroute présents dans la salle. Personne n’a pris la parole pour défendre leur point de vue quant au bien fondé du projet et affirmer l’apport de développement économique pour notre département.

Des réponses ont été données sur les différents points qui n’ont pour la plupart pas convaincu.

La DREAL poursuit son étude et suit les instructions du Ministre. « Les différentes étapes de la consultation franchies et entérinées, nous n’avons pas à revenir dessus ». Il y aura ensuite l’Enquête Publique pendant laquelle chacun pourra exprimer son désaccord ou remarques, qui devront être argumentés.

Ne sera-t-il pas trop tard ? quand nous constatons que depuis 2009 (début de Débat Public) nos arguments ne sont jamais pris en considération !

Nos élus (qui ne représentent pas l’ensemble de la population mais un peu plus de 50 % des 60 % d’électeurs qui se sont manifestés) n’ont pas reçu « carte blanche » pour saccager ainsi notre environnement et notre patrimoine auxquels nous sommes tous très attachés.

Continuons malgré tout notre mobilisation, le bon sens finira peut-être par l’emporter !

  concertation à Dreux

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*