D.U.P. (suite de vos réactions)

Aucune image

Vous avez la parole… courriers de M. et Mme WATTEAU adressés à Monsieur William Belhomme, Maire de Gasvile-Oisème, et à Monsieur Jean-Pierre GORGES, Maire de Chartres…

 

Oisème , le 14/07/2018

M.Mme Watteau
49 rue des GÄTINES
Gasville-Oisème

Monsieur William Belhomme
Maire de Gasvile-Oisème

Monsieur le Maire,

   Vous vous êtes toujours rangé aux côtés de Monsieur Gorges , Maire de Chartres ,pour soutenir le projet d’autoroute A 154 ,malgré l’opposition de votre Conseil Municipal. Aujourd’hui , alors que la déclaration d’utilité publique vient d’être prise , votre responsabilité est entière quant aux répercussions sanitaires et environnementales.

   Considérez-vous que la notion d’utilité publique se justifie alors que le projet autoroutier prévoit la rétrocession autoroutière des RN 12 et RN 154entreNonancourt et Allaines au bénéfice d’un promoteur privé ? Ceci est d’autant plus choquant que ces voies ont fait l’objet ces dernières années d’aménagements conséquents financés par les contribuables d’Eure et Loir pour améliorer fortement la sécurité.Les Euréliens peuvent aujourd’hui circuler sur cette nationale entre Dreux et Allaines dans d’excellentes conditions , alors qu’à l’avenir ils devront choisir entre le péage autoroutier ou emprunter les voies de contournement moins rapides, plus consommatrices en carburant et surtout plus dangereuses.

    Vous ne pouvez être insensible au cadre de vie de vos concitoyens , aussi avez-vous pensé aux habitants des communes bordant les voies secondaires et qui supporteront un flux de circulation intense particulièrement préjudiciable à leur santé , à leur sécurité ,à leur condition de vie ?

    Mesurez-vous l’impact sur les communes traversées directement par cet axe routier , et particulièrement Gasville-Oisème ? Que pensez-vous d’un échangeur à proximité immédiate du nouveau lotissement de la Garenne comportant une centaine d’habitations et dont les habitants seront exposés aux pires pollutions ?

   Sur le plan financier , cette portion d’autoroute ne se justifiant nullement est appelée à être déficitaire ; aussi en plus de la rétrocession des voies existantes , il est prévu une participation financière aux investissements initiaux et également une garantie financière d’équilibre de gestion. Là encore ce sont les contribuables d’Eure et Loir, ayant déjà participé au financement de la RN 154 ,qui seront à nouveau ponctionnés.

   Sommes-nous encore dans un Etat de droit lorsque les voies majoritaires des citoyens hostiles à l’autoroute ne sont pas prises en considération , et que les réserves émises par la Commission d’enquête sont considérées sans objet ?

   La notion d’utilité publique est dévoyée lorsqu’elle est prise au seul bénéfice des concessionnaires autoroutiers et de quelques opportunistes.

   Veuillez agréer , Monsieur le Maire ,avec notre immense déception, nos salutations attristées.

 

 

 

Oisème , le 14/07/2018

M.Mme Watteau
49 rue des GÄTINES
Gasville-Oisème

Monsieur Jean-Pierre GORGES
Maire de Chartres

Monsieur le Maire,

   Vous vous réjouissez de la déclaration d’utilité publique de l’autoroute A 154 , vous vantant même d’avoir été le seul à défendre le projet autoroutier à une époque où la majorité des élus du Département était contre .Votre responsabilité n’en est que plus grande quant aux répercussions sanitaires et environnementales.

   Considérez-vous que la notion d’utilité publique se justifie alors que le projet autoroutier prévoit la rétrocession autoroutière des RN 12 et RN 154entreNonancourt et Allaines au bénéfice d’un promoteur privé ? Ceci est d’autant plus choquant que ces voies ont fait l’objet ces dernières années d’aménagements conséquents financés par les contribuables d’Eure et Loir pour améliorer fortement la sécurité.Les Euréliens peuvent aujourd’hui circuler sur cette nationale entre Dreux et Allaines dans d’excellentes conditions , alors qu’à l’avenir ils devront choisir entre le péage autoroutier ou emprunter les voies de contournement moins rapides, plus consommatrices en carburant et surtout plus dangereuses.

   Vous qui êtes sensible au cadre de vie de vos concitoyens Chartrains , avez-vous pensé aux habitants des communes bordant les voies secondaires et qui supporteront un flux de circulation intense particulièrement préjudiciable à leur santé , à leur sécurité ,à leur condition de vie ?

   Mesurez-vous l’impact sur les communes traversées directement par cet axe routier , et notamment Saint-Prest , Champhol , Gasville-Oisème ? Que pensez-vous d’un échangeur à proximité immédiate du nouveau lotissement de la Garenne comportant une centaine d’habitations et dont les habitants seront exposés aux pires pollutions ?

   Sur le plan financier , cette portion d’autoroute ne se justifiant nullement est appelée à être déficitaire ; aussi en plus de la rétrocession des voies existantes , il est prévu une participation financière aux investissements initiaux et également une garantie financière d’équilibre de gestion. Là encore ce sont les contribuables d’Eure et Loir, ayant déjà participé au financement de la RN 154 ,qui seront à nouveau ponctionnés.

   Sommes-nous encore dans un Etat de droit lorsque les voies majoritaires des citoyens hostiles à l’autoroute ne sont pas prises en considération , et que les réserves émises par la Commission d’enquête sont considérées sans objet ?

   La notion d’utilité publique est dévoyée lorsqu’elle est prise au seul bénéfice des concessionnaires autoroutiers et de quelques opportunistes.

   Veuillez agréer , Monsieur le Maire ,avec notre immense déception, nos salutations attristées.

 

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos avis et commentaires...