Dates de consultation du projet

Aucune image
Dans le cadre de la concertation sur le projet d’aménagement de la RN 154, la DREAL, organise des expositions dans 12 mairies, dont Saint-Prest, entre le 10 décembre 2014 et le 13 février 2015. où chacun est invité à s’informer et à s’exprimer sur les hypothèses de tracés et le dispositif de points d’échanges.

 
Des permanences seront assurées par la DREAL pour répondre à vos questions. (voir le tableau ci-après).
 
Par ailleurs, merci de noter que la réunion de CHARTRES, se tiendra le vendredi 16 janvier à 19 h 30 salle SPIRE, à Chartrexpo. 
 
Calendrier des permances DREAL
 

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos avis et commentaires...

  1. La DREAL-Centre réalise donc une nouvelle concertation pour la mise en concession des RN 154 et RN 12.

    L’iconographie de son document de 2014 semble moins précise qu’il y a deux ans, espérons que ce ne soit que fortuit.

    Après la réunion d’Ymonville nous n’en savons toujours pas plus.

    Par contre la DREAL-Centre a cru bon de nous préciser : « soyez rassurés, la loi nous oblige à respecter des règles concernant la protection des personnes et de l’environnement et si, 6 mois après l’inauguration, on s’aperçoit qu’il y a des problèmes, on rectifiera le tir ! ».

    Devons nous faire confiance en ces belles paroles et donner un blanc-seing à un projet si vague ?

    Puis elle nous a affirmé que « c’est au concessionnaire d’établir des études détaillées du parcours »

    Pourquoi un tel battage pour qu’au final on ne puisse rien nous dire de concret ?

    Plus ce projet avance, moins il semble clair et on a l’impression d’en savoir de moins en moins.

    Par exemple dans son document de 80 pages on nous donne des détails sur « la zone inondable de la vallée de l’Eure », « la zone urbanisée de l’agglomération Chartraine », ou « les zones de protection de monuments historiques » et rien sur le Collège de Soutine ni sur Gasville-Oisème.

    Il semble que notre cadre de vie passe après la sauvegarde du panorama depuis le haut des flèches de la Cathédrale de Chartres !

    Les foudres du Ministère de la Culture sont sans doute plus à craindre par les décideurs que la réaction d’une population en plein désarroi qui a le sentiment d’être inexistante pour eux.

    Tout est de plus en plus flou pour elle et le contournement de notre village est totalement occulté hors mis (page 41) une phrase très bucolique : « A partir de la voie ferrée, la variante chemine entre Champhol et Gasville-Oisème, puis passe sous l’autoroute A 11 et sous la RN 10 ».

    Ce ton sarcastique est très désobligeant pour nous car on se garde bien de nous détailler l’avenir sombre que ce projet nous réserve et pour ceux qui ne connaissent pas la région, il sont en droit de penser que ce n’est que désert agricole entre « la Vallée de l’Eure » et « la Vallée de Nogent » (« le Phaye »).

    Leur leitmotiv est : « On fera tout pour réduire les gênes » mais « réduire les gênes » n’est pas « supprimer les gênes » et ne vaudrait-il pas mieux tout mettre en œuvre pour « ne pas créer les gênes » ?

    Le commentaire de l’un des plans de la page 54 nous apprend que « un nœud autoroutier (entre l’A 154 et l’A 11) permettant de rétablir tous les échanges sans sortir du domaine autoroutier est proposé ».

    Au lecteur de traduire : « Implantation d’un échangeur autoroutier A154 / A 11 dans la vallée de la Roguenette à moins de 100 mètres des premières habitations de Gasville-Oisème ».

    Comment les véhicules atteindront le niveau de l’A 11 sans bruit ?

    Le 16 janvier 2015 à Chartres-Expo allons-nous nous détailler « le cheminement » de l’A 154 à Oisème dont le fuseau se « faufilera » entre le futur « PEX » (« Parc des Expositions de Chartres ») et la Rue des Tourelles, soit à quelques dizaines de mètres des premières habitations ?

    On ne nous dit pas comment l’A 154 passera la RD 32 / Route de Gallardon (au-dessus ou en dessous) ni à quel endroit précis sera situé l’échangeur A 154 / A 11.

    Espérons qu’un jour on apprendra comment le village de Oisème sera protégé des nuisances (par un simple merlon, par un mur anti-bruit ou si cette A 154 passera dans un « boyau » fermé ?).

    C’est pour toutes ces interrogations que nous devons être présents en grand nombre à la réunion d’information qu’organise la DREAL-Centre le vendredi 16 janvier à 19 H 30 à Chartres-Expo.

    En attendant, bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous.