Enquête Publique – Aménagement du plateau Nord-Est

Aucune image

L’inquiétude des riverains de la Roguenette est légitime. S’il y a des problèmes à Oisème, ils se répercuteront sans nul doute sur Saint-Prest.

Très attentif aux remarques de Monsieur BLANC, Monsieur LAFAILLE, commissaire enquêteur, a effectivement trouvé, en page 178 de l’étude, la précision que « ce ruisseau pourrait être éventuellement utilisé comme déversoir » et en a pris bonne note.

 

 

Oisème le 07 Décembre 2013

Monsieur Marc BLANC
28300 – GASVILLE-OISEME

Monsieur LAFFAILLE
Commisaire-Enquêteur
Mairie
Place des Halles
28000 – CHARTRES

 

Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Lors de la présentation, le mercredi 27 novembre 2013, du projet d’aménagement du plateau nord-est de Chartres j’ai cru comprendre qu’il était envisagé la création d’un chemin piétonnier longé par une cascade d’eau descendant vers Oisème jusqu’à la Roguenette.

Habitant le long de ce ru, il arrive que, lors de gros orages, il affleure ses rives (et même, rarement certes, qu’il pénètre par capillarité dans mon jardin) ce qui prouve qu’il est à la limite de ce qu’il peut écouler.

A aucun moment on ne nous a parlé de lac artificiel faisant office de bassin de rétention ; je me pose la question de ce qu’il adviendra des eaux de pluies quand les surfaces agricoles de près de 300 hectares auront été urbanisées et macadamisées.

Les responsables du bassin hydraulique de l’Eure ont-ils été consultés sur ce point ?

Cette instance a t-elle pris en compte les risques d’inondation de Oisème au cas où étaient déversés des cours d’eau artificiels dans la Roguenette ?

Si au milieu des années 1980 le lit de cette dernière a été redimensionné, mes constatations prouvent que cela ne l’a pas été suffisamment pour recevoir ce genre de surplus d’eau.

Permettez moi de vous faire remarquer qu’il faut faire avec la nature en tenant compte de ses exigences et non l’inverse car un jour ou l’autre elle reprend ses droits.

En vous remerciant de prendre bonne note de mon témoignage, je vous prie d’agréer, Monsieur le Commissaire Enquêteur, l’expression de mes salutations distinguées.

 

Marc BLANC

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.