Habiter à proximité d’une autoroute…

Aucune image
Pour ceux qui n’y croient pas, les risques sont importants.
 
 
Il s’agit là d’un choix, mais pour ceux qui habitent nos villages depuis des décennies, ils n’ont pas le choix.

 
Serez-vous toujours aussi sereins de voir la RN 154 et la RN 12 passer au statut d’autoroute ?
 

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos avis et commentaires...

  1. Hélas, ces deux articles me confortent dans mon jugement !
    C’est pourquoi, j’ai notifié à la DREAL qu’on peut considérer que la population de Oisème sera sacrifiée par le passage d’une (auto)route à fort trafic.
    Vous serait-il possible de communiquer ces deux articles à qui de droit (DREAL, élus locaux favorables au projet rapproché de Chartres, ministères…) ? De toute évidence, pour ces « responsables », l’aspect humain n’est rien au regard de l’aspect financier puisque les différentes options de tracés seront choisies en fonction de leur coût (plus ou moins minimisé) pour que ce soit aussi attractif que possible pour le concessionnaire potentiel. Il faut être bien naïf pour ne pas s’en rendre compte !!
    De plus, il est à noter que le projet de viaduc dans la vallée de l’Eure dénaturerait totalement le site, mais ce n’est pas un problème pour les décideurs !