Intervention de Francis Besnard, Maire de Fresnay L’Evêque

Aucune image

Intervention de Francis Besnard, Maire de Fresnay L’Evêque lors de la réunion publique du 10 octobre à l’Hôtel de ville de Chartres :

 

 

J’interviens suite à ma demande du 4 octobre dernier, concernant la mise à disposition des éléments pris en considération et leur hiérarchisation dans les grilles d’analyse multicritères pour le secteur Chartres sud-A10.

Sont consultables sur votre site, divers documents de synthèses, les états initiaux relatifs à l’environnement, les activités humaines, les sols et sous-sols, etc.

L’analyse certes rapide de ces documents appelle de ma part quelques remarques :

  • ces documents ne traitent que très partiellement les objectifs et fonctionnalités indiqués dans la grille d’analyse qui devait être une référence en terme de méthodologie
  • ainsi certains items (soit une grande majorité) n’ont pas été traités :
    • adéquation de l’infrastructure par rapport aux documents de planification
    • développer le report modal
    • garantir un itinéraire de substitution performant
    • prendre en compte le changement climatique
    • cohérence avec les politiques d’aménagement
    • contribuer au développement économique
    • favoriser une agriculture pérenne
    • contribuer au développement touristique

A l’origine, vous aviez défini trois grands enjeux :

  • Transports (axe 1)
  • Environnement et aménagement (axe 2)
  • Social et Économie (axe 3)

Au final, dans le dossier de concertation nous avons :

  • Fonctionnalité de l’équipement (axe 1)
  • Impact (axe 2)
  • Concédabilité (classement possible dans l’axe 3 car cet item n’est pas dans la grille)
  • Coût (axe 3)

Nous notons une nette différence en termes de poids et incidence sur la synthèse de vos travaux entre les enjeux posés initialement et le rendu final.

Ainsi nous pouvons constater que vous avez tordu les règles pour orienter les choix qui vous conviennent (au final, l’aspect humain et environnemental s’efface quasiment au bénéfice des enjeux coût et concédabilité, je n’imaginais pas la notion de service public de cette manière.

Que dire du travail réalisé sur le secteur Chartres sud-A10. Certes nous trouvons des éléments et une analyse de bonne facture sur l’état initial de l’environnement, le paysage, l’hydrographie, les sols et sous-sols. Nous aurions aimé un travail aussi complet et d’aussi bonne qualité pour les autres items. Comment sur une base aussi peu documentée, avec des méthodes de hiérarchisation différentes peut-on aboutir à une synthèse viable ?

Pour preuve, faute d’élément suffisamment discriminant, vous avez trouvé le moyen de traiter en bloc (package) l’option centre et l’option sud du secteur Chartres sud-A10.

Pour toutes ces raisons, je vous demande à minima de compléter votre analyse et de rétablir les critères d’origine avant de choisir le faisceau préférentiel de raccordement sur l’A10.

Malgré le malheur qui nous est promis, je voudrai terminer sur une touche d’humour « noire ».

Lorsque je regarde la carte de ce secteur, graphiquement j’ai l’impression de voir 3 pieds. Vous voyant distordre la méthode d’analyse, j’ai l’impression que vous aviez la botte et qu’il fallait opérer le pied pour que celle-ci puisse le chausser.

Francis BESNARD

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*