« La révolte des gilets jaunes »

Aucune image

Ils étaient nombreux ce week-end dans toute la France à manifester pour la perte de leur pouvoir d’achat et la crainte pour leur avenir et celui de leurs enfants.

Pas de syndicats,… pas de politiques,… de simples citoyens impuissants devant les augmentations qu’ils subissent, sans solution de rechange.

Qu’en sera-t-il lorsqu’ils devront y ajouter le coût du péage d’une autoroute pour les navetteurs CHARTRES/DREUX (estimé à 1 SMIC par an !)

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos avis et commentaires...

  1. Cet aprés midi sur la rocade drouaise vers 16h30 à un barrage filtrant j’ai été trés surpris d’être arrété par une conseillère départementale LR Florence Henri inconditionnelle de la privatisation de la N 154 (comme tous les élus LR d’eure et loir) dans le cadre du projet A 154 .Ces élus qui aujourd’hui disent défendre les euréliens de base et de terrain n’ont aucun scrupule à aujourd’hui se parer du gilet jaune par populisme …les électeurs ne sont pas aussi sots ….

  2. oui c’est vrai , beaucoup le disait dans la manifestation , il y en assez du raquette !
    la privatisation de la A154 c’est aussi un emprunt de l’ Etat avec une contrepartie payée par l’usager de tous les jours.
    la subvention d’équilibre promise par les agglo c’est de l’argent en moins pour les fonds de concours aux petites communes!! de plus cet argent c’est nos impôts.

  3. Bonjour. Leur discours étant de remettre en activité les « petites lignes de train » et de « rénover les lignes actuelles ainsi que les infrastructures routières », s’ils insistent à faire cette autoroute dans leur projet, ils feraient le contraire de ce qu’ils disent, il faut retrouver la vidéo où Mme BORNE parle de la rénovation des inf. routières, je crois que c’était avant-hier. Bonne journée.