Le projet MOB28 présenté au Ministère de l’Ecologie

Aucune image

Mardi 16 décembre 2014, nous avons été reçu au Ministère de l’Écologie à PARIS pour présenter notamment le projet MOB28 .

Compte-rendu de la réunion au Ministère de l’Environnement

Étaient présents :

  • Martine TROFLEAU, présidente de la FEEL
  • Germaine FRAUDIN, président de l’AVERN
  • Jean-Louis LATOUR, président de VIVAVRE
  • Jean-Marie PILLET, vice président de l’ASCVEG
  • François BREDON, président de SAINT-PREST ET GASVILLE OISEME ENVIRONNEMENT
  • Martine CARRE, secrétaire de SAINT-PREST ET GASVILLE OISEME ENVIRONNEMENT

Nous avons été reçus par Vincent JECHOUX, conseiller social – biodiversité – agroécologie – modernisation au cabinet de Ségolène ROYAL, ce mardi 16 décembre 2014 au Ministère de l’Environnement 246, boulevard Saint-Germain à PARIS. (rendez-vous initialement prévu en juin 2014)

Martine TROFLEAU s’est exprimée, au nom de toutes les associations :

I – Présentation de la vision citoyenne du projet de l’aménagement de la RN 154 et du rayonnement de cette vision à travers toutes les actions menées.

  1. rappel de la lettre de l’ancien Ministre F. CUVILLIER : nous nous inscrivons en faux, les élus savaient, les préfets savaient et l’ancien Ministre CUVILLIER savait qu’il existe des « problèmes majeurs d’acceptabilité au plan local »
  2. par contre notre vision globale et alternative de notre projet multimodal, s’intègre dans les critères de la feuille de route de la Commission « Mobilité 21 » : aspect ferré et aspect routier

II – Présentation des grandes lignes du projet routier alternatif à la mise en concession, qui s’appuie sur un diagnostic très différent du diagnostic fait par l’État au moment du Débat Public, le diagnostic fait par l’État est un diagnostic « non partagé » (trafic, accidents, et surtout impact écologique)

III – Réaffirmation des demandes

  • une évaluation du coût de notre proposition d’aménagement routier, tronçon par tronçon ;
  • une évaluation détaillée de l’impact environnemental, tronçon par tronçon.

Cette double demande fait partie des recommandations du Président du Débat Public (page 72 du compte-rendu)

« En conclusion de ce compte rendu, nous recommandons avec force que le maître d’ouvrage reprenne rapidement une concertation ouverte avec l’ensemble des acteurs locaux et qu’il ne ferme la porte à aucune solution d’aménagement ou de financement avant qu’elle n’ait été sérieusement explorée. A ce titre, il nous apparaît nécessaire qu’il étudie, en concertation avec les acteurs locaux, les diverses solutions alternatives d’aménagement, dont certaines qu’il a évoquées lui-même dans son dossier pour pratiquement les écarter en réunion publique, et d’autres qui émanent du débat. »

Chaque association s’est exprimée sur ce projet

Un dossier complet, notamment la proposition de projet alternatif « MOB28 » a été remis à Vincent JECHOUX qui nous a écouté et nous a assuré de la bonne transmission de nos demandes à Madame la Ministre Ségolène ROYAL.

 mob28-ministere-ecologie

 

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*