Les terres agricoles n’ont-elles pas la même valeur selon la nature des projets ?

Aucune image
En 2012, le Préfet refuse l’installation d’une ferme solaire au prétexte de soustraire à la culture céréalière 6 000 m² de terres agricoles ?
 
Une autoroute qui en consommerait 660 hectares ne pose pas de problème ???

 
Cherchez l’erreur !
 
La première propose de faire pousser des fleurs pour permettre le butinage des abeilles, la seconde promet de nous polluer de toutes parts par les gaz d’échappement, où est le bon sens ? 
 
une-ferme-solaire-et-miel-place-ble
 
une-ferme-solaire-et-miel-place-ble-2