L’Eure-et-Loir et l’Eure ont manifesté leur opposition à la privatisation de nos routes nationales

Aucune image

Comment ne pas penser que le seul tronçon entre ROUEN et NONANCOURT serait donné au concessionnaire pour la rentabilité de l’A154.

Les associations, élus, syndicats, agriculteurs, de l’Eure et de l’Eure-et-Loir se sont unis pour manifester leur opposition à la spoliation de notre bien public, le mercredi 25 avril 2018, au rond point des Anglais à NONANCOURT.

La distribution de tract a été bien accueillie dans l’ensemble malgré plus d’une heure d’attente, prouvant que ce projet est loin de faire l’unanimité et pose bien un problème d’acceptation localement, contrairement à ce qu’ont affirmé les grands élus d’Eure-et-Loir.

À lire également l’article sur le site de l’ASCVEG à cette adresse

 

Source : L’Écho Républicain

 

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos avis et commentaires...

  1. L’argument qu’ils croient imparable pour justifier un tel projet , c’est l’ancienneté ;
    comme le bon vin qui se bonifie avec les années . Mais ils ne comprennent pas qu’eux vieillissent , s’accrochent à d’anciennes lubies , comme leur projet rabougri . Eux , on ne les rajeunira pas contrairement à l’organisation de la mobilité qui ,elle, se conforme à un modernisme bien assumé par les populations , se confrontant aux vieux lobbies exigeant d’ écraser la circulation locale par le béton pour que les camions sans normes écologiques puissent
    continuer de les empoisonner pour traverser la France du nord au sud alors que leur trajet logique passe par l’A28 .