Liaison ferroviaire CHARTRES / ORLÉANS

Aucune image

Quand les citoyens s’offusquent du sort que certains veulent réserver à nos campagnes.

A lire les échanges de courriers ci-après :

Échanges avec Madame Caroline JANVIER, députée du Loiret

Madame la Députée,

Permettez moi de vous transmettre ma lettre adressée à Madame Estelle Cochard Conseillère Régionale.

Élue sur la 2ème circonscription du Loiret, vous aurez probablement à intervenir dans la réouverture de la ligne ferroviaire Orléans-Chartres ( Ingré, Ormes, Bricy, Patay pour ne citer que les principales communes desservies). aujourd’hui plus que jamais nous pensons que le rail est la meilleure alternative au transport routier. C’est une opportunité à ne pas manquer.

Il est vrai que cette question est d’avantage d’ordre Régional, concernant majoritairement l’Eure et Loir, mais aussi notre circonscription. La réouverture de cette ligne permettrait de faciliter le transport voyageurs se rendant à leur travail le long de cette ligne où se concentrent nombre d’activités, en même temps que de rapprocher Patay d’Orléans.Voilà pourquoi je me permets de vous transmettre cette lettre.

Respectueusement.

Jean-Paul Georges

 

à Madame Estelle Cochard Conseillère Régionale d’Eure et Loir
Copie à Monsieur Philippe Fournié Vice Président du Conseil Régional en charge des transports.

Madame la Conseillère Régionale,

Habitant dans le Loiret, mais originaire d’Eure et Loir, avec, mon épouse et moi la majeure partie de notre famille sur Chartres et de ses environs, je reste très attaché et attentif à notre terroir.

Depuis longtemps, je “milite” pour la réouverture de la ligne ferroviaire Chartres- Orléans et les évènements actuels (voir l’article de la République de Centre, le projet d’autoroute A 154) me conduisent à vous interpeler sur ces sujets.

Le projet initial de l’autoroute A 154 était d’assurer la liaison entre La Région Centre et Le Havre (tout au moins Rouen, principalement pour le transport de marchandises (Majoritairement céréales) vers le port du Havre.

La prise de conscience économique et surtout écologique, augmentation des prix des carburants, des péages autoroutiers, pollution atmosphérique, réchauffement climatique, et surtout diminution des surfaces agricoles au profit du “bétonnage”(cause partielle des zones d’inondations), tout cela pour attirer votre attention, s’il en était besoin, de la nécessité de voir ces liaisons autrement.

La première serait de rouvrir les lignes Orléans- Chartres et Chartres-Dreux pour permettre le transport du fret et des voyageurs (ramener les Chartrains vers la capitale régionale) en se libérant du transport routier. La seconde serai d’aménager d’une manière plus économique et écologique l’actuelle RN 154 à l’instar de ce qui a déjà été fait sur certaines portions sans avoir a défigurer le paysage (construction de viaduc à Saint-Prest entre autres) et d’empiéter davantage sur les terres agricoles.

Il faut admettre que L’Eure et Loir est par sa situation géographique, tout au moins Chartres et Dreux, plus proche de Paris que d’Orléans. Il est par conséquent dans votre rôle de faciliter les liaisons de ces villes vers Orléans, ceci dans un esprit de cohésion régionale. Voir extrait du Journal « La République du Centre » en pièce jointe.

Permettez moi Madame, de vous remercier de votre attention avec l’espoir que vous porterez ce message auprès du Conseil Régional.

Respectueusement.

Jean-Paul Georges
Meung-sur-Loire

 

 

Monsieur,

J’ai lu avec attention vos arguments concernant la réouverture de la ligne ferroviaire entre Orléans et Chartres.

Je partage vos constats sur les intérêts écologiques et économiques des transports ferroviaires, qu’ils concernent les transports de personnes comme le fret. Ces modes de transport n’ont pas été suffisamment privilégiés dans les stratégies d’équipements et d’aménagement du territoire et, même s’agissant du transport ferroviaire, les lignes de TGV ont ces dernières années été privilégiées au détriment des intercités ou des TER. Une prise de conscience sur une mobilité plus respectueuse de notre environnement se développe aujourd’hui mais la traduction de ce changement de paradigme dans nos réseaux d’infrastructures mettra du temps à se concrétiser car, comme vous le savez, cela nécessite des investissements lourds et des évolutions de nos habitudes de vie.

Sachez néanmoins que je défendrai cette vision lors de mes échanges avec les différents acteurs économiques et décisionnels que je rencontre.

Bien cordialement,

Caroline Janvier
Députée du Loiret

 

 

Bonjour Madame la Députée,

Merci pour votre réponse et surtout de votre soutien.

Je sais que, hormis les questions budgétaires, essentielles, il faudra convaincre de la justesse et du bon sens de ce projet et la nécessité de son aboutissement . Des réunions publiques ont déjà eu lieu et certains riverains de la voie ferrée ainsi que des agriculteurs ont manifesté leur opposition. Les premiers pour avoir construit leur maison en bordure de la ligne et les seconds pour cause de fermetures de passages à niveau. A ce sujet vous trouverez ci-jointe la copie d’une lettre extraite des “envolées de LETTRES DU PAYS” réalisé par les fous de bassan! de Beaugency. Je ne suis pas l’auteur de la réponse donnée à la lettre, mais je pense que tout est dit.

Veuillez agréer Madame la Députée, l’expression de mes salutations respectueuses.

Jean-Paul Georges
Meung-sur-Loire

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Vos avis et commentaires...

  1. En ayant sous les yeux la page 3 de l’écho du mardi 20/02/18 , on voit la carte des accidents mortels en E&L en 2017, marqués par des points rouges . Pas de point rouge sur la N154 ! Ce qui confirme que la mise en 2×2 voies est nécessaire pour une bonne fluidité du trafic mais peu pour l’aspect accidentogène avancé par des élus peu scrupuleux de dire la vérité .
    Bruno HINARD

  2. A n ‘y rien comprendre,le site de la SNCF dédié à la rouverture de la ligne annonce le démarrage des travaux en 2018-19, le projet prendra du temps mais n’a t-il pas été lancé il y a déjà 20 ans par Michel Sapin ! Merci madame la Députée pour cette réponse évasive, je croyais que l’époque etait à la decision sur ces grands projets qui trainent depuis trop longtemps et qui finissent par échauffer les esprits..