Lettre à Monsieur le maire de St-Prest

Aucune image

Pour que SAINT-PREST garde son ÂME DE VILLAGE où il fait BON VIVRE.

Ci-dessous le contenu de la lettre déposée à la Mairie, Monsieur le Maire nous a fait savoir que, n’étant pas en Mairie ce jour là, il ne pouvait pas nous recevoir.

 

 Saint-Prest, le 6 juin 2009

Monsieur le Maire,

Lors de nos actions des :

  • 18 avril 2009 – NON au VIADUC au GORGET
  • 15 mai 2009 – PRÉSERVONS notre ENVIRONNEMENT et nos COLLÉGIENS
  • Ce jour – pour que SAINT-PREST garde son ÂME DE VILLAGE où il FAIT BON VIVRE

nous avons sensibilisé les habitants sur les nuisances qu’apporterait une autoroute sur notre village.

C’est pourquoi nous disons NON à la traversée de notre vallée par le projet de concession autoroutière A154.

Ne pas défigurer notre village, ne pas subir les nuisances sonores et polluantes, maintenir les équilibres paysagers, sauvegarder notre patrimoine : VOILA NOS PRÉOCCUPATIONS.

Aucune mesure de protection (mur anti-bruit, portion semi-enterrée, arbres et végétation captant le CO2 !) ne pourra compenser ces nuisances.

Comment allez-vous « lutter pour les intérêts des riverains »,  comme vous l’avez déclaré dans la presse du 21 novembre 2008 ? Déjà dans votre campagne de 2001, vous entendiez préserver notre village et notre environnement.

Votre dernière déclaration dans la presse du 11 avril 2009 « je l’accepte pour l’intérêt général », est tout à fait contradictoire et vous avez engagé le Conseil Municipal sans en avoir débattu ni recueilli leur avis.

Quel est cet intérêt général, est-il plus important que la protection de notre environnement ? Ce projet est-il en accord avec les recommandations du Grenelle de l’Environnement ? Autant de questions que nous sommes en droit de nous poser avant de laisser faire.

Encore une fois nous tenons à souligner que notre démarche est APOLITIQUE. Nous œuvrons pour la protection de l’environnement et la recherche de solutions alternatives.

Notre souhait serait de pouvoir travailler avec le Conseil Municipal, mais avant tout, il est impératif que ce sujet soit porté à l’ordre du jour de la réunion du Conseil Municipal afin qu’il soit débattu sur ce sujet et que chaque Conseiller puisse se prononcer lors d’un vote.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, nos salutations distinguées.

Pour l’Association,

François BREDON Président

 Tract - Pour que SAINT-PREST garde son ÂME DE VILLAGE où il fait BON VIVRE -

Vous pouvez consulter le courrier remis à Monsieur le maire de Saint-Prest joint au format pdf.

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos avis et commentaires...

  1. L’objectif à considérer est une liaison autoroutière Rouen – Orléans. Cet objectif n’est pas contestable, mais basé sur l’expérience, cession des autoroutes a des concessionnaires privés, suppressions de terrains agricoles etc. Le bon sens voudrait que l’on utise au maximum l’existant. Actuellement, une liaison directe existe par Mainvilliers. Pourquoi ne pas l’élargir pour permettre la mise à 2 x2 voies. Pourquoi ne pas doubler la RN 154 actuelle à l’instar de ce qui est fait sur l’A 20 au sud de Vierzon ou encore l’A 51 entre Reims et Charleville. L’emprise, l’impact serait bien moindre et bien suffisant pour une circulation fluide. Le contournement par Saint-Prest et Champhol me semble aberrent (contraire au bon sens), enfin pour faciliter le fret entre Le Havre et le Sud via Le Centre Val de Loire, pourquoi ne pas mettre en avant la liaison ferrovière davantage en accord avec le dévellopement durable et l’environnement.