Notre réunion au Ministère des Transports

Aucune image

Le 20 septembre 2012, nous avons été reçus par François POUPARD, Directeur adjoint au Cabinet de Monsieur le Ministre des Transports, Frédéric CUVILLIER.

A nos inquiétudes sur le projet d’aménagement de la RN 154 en concession autoroutière, la réponse a été claire.

 

Instruction a été donnée par le Ministre pour que tous les projets dépassant 50 M€, dont la RN 154, soient gelés et réétudiés pour justifier de leur opportunité. Une décision sera prise en 2014. Les études en cours, qui ont été financées seront menées à leur terme.

 

Il est donc important, maintenant, que la concertation démontre que le tracé par « l’EST rapproché » ne sera pas celui retenu.

 

 Nous maintenons toujours notre opposition à une concession autoroutière quel qu’en soit le tracé.

RN154 Paris au MINISTERE

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos avis et commentaires...

  1. Pour information, voici une copie du courriel transmis à la DREAL et au garant :

    Objet : Tracé EST le plus proche de Chartres

    Le 6 octobre 2012

    Ce tracé est purement CRIMINEL :

    Il ceinturerait la commune de Gasville-Oisème par le Sud, le Sud-Ouest, l’Ouest, le Nord-Ouest jusqu’au Nord (excusez du peu !) en passant aux pieds (entre 200 et 500 mètres) de plusieurs quartiers de Oisème y compris le cœur de Oisème sans oublier que dans la partie Est de Oisème se situe une fonderie qui pose à elle seule déjà des problèmes (rejets de fumées nauséabondes et bruits) mais aussi la proximité de l’autoroute A11 située à l’Est et au Sud-Est de Oisème. Oisème serait alors encerclé de toute part !!!

    Une autoroute urbaine est source de problèmes pour les riverains (des études le prouvent) : augmentation des leucémies, problèmes respiratoires dus à la pollution, problèmes auditifs dus aux bruits.
    De même en passant à proximité du collège SOUTINE de Saint-Prest, ce tracé mettrait en danger la santé des collégiens ainsi que leurs conditions de travail.

    Quand on pense que les autoroutes urbaines existantes telles l’A10 à Tours tentent vainement de réduire les nuisances et les pollutions en réduisant de 20 km/h la vitesse sur des tronçons de plus en plus importants (passage de 130 à 110 km/h pour les uns et passage de 110 à 90 km/h pour les autres). Dans de telles conditions quel est l’intérêt d’avoir une autoroute urbaine près de Chartres (à moins de 2 km du centre ville) si on pense qu’à terme (court ou moyen) il faudra encore limiter davantage les vitesses pour atteindre (qui sait ?) 50 km/h, d’autant plus que la politique de la ville vise à réduire voire supprimer les véhicules des villes afin de retrouver un air respirable et sans danger pour les enfants et les personnes âgées vu les pics de pollution de plus en plus fréquents.
    Il est à noter qu’à Niort par exemple, les autoroutes A10 et A86 ne passent pas à moins de 10 km du centre ville.

    En ce qui concerne la commune de Gasville-Oisème nous déplorons que le maire seul contre tous les autres membres du conseil municipal soit favorable à ce tracé occultant l’intérêt de ses administrés (santé et hygiène de vie) n’hésitant pas, pour parvenir à ses fins, à faire un déni de démocratie. C’est d’autant plus scandaleux que l’un des arguments de campagne de l’équipe municipale élue était de « préserver notre cadre de vie » !

    Sur le dernier dépliant de la DREAL le nom de la commune GASVILLE-OISEME n’y figure pas. Doit-on considérer que la commune est déjà rayée de la carte ? De plus sur ce même dépliant, une omission s’est glissée à savoir une étoile rouge sur ce tracé correspondant au franchissement de l’A11 puisque les trois contournements possibles de Chartres sont touchés par cette autoroute. Est-ce une erreur fortuite ou calculée pour mieux manipuler l’opinion en montrant que ce tracé serait moins problématique que les deux autres ?