Péage, quel sera son montant pour l’éventuelle A154 ?

Le coût du péage, quel sera son montant pour l’éventuelle A154 ?

Péage auquel il faudra ajouter la participation de tous les euréliens, en lieu et place de l’Etat,  votée par le Conseil Communautaire du 9 décembre dernier, dont nous ne connaissons toujours pas le montant ! Lire la suite

Soirée cassoulet

Devant le franc succès rencontré les années précédentes, et pour la 4ème année consécutive, SAINT-PREST et GASVILLE/OISEME ENVIRONNEMENT, vous invite le

Samedi 22 mars 2014 à 20 heures

au foyer communal de St-PREST,

à venir déguster un cassoulet préparé par nos cuisiniers. Ce sera l’occasion de nous rencontrer et d’échanger dans une ambiance conviviale. Lire la suite

MOB28

MOB28

MOB28 Toutes les associations amies, opposées au projet de concession autoroutière de la RN 154, sur l’ensemble du tracé, du Nord au Sud, se sont regroupées sous ce nom. C’est un véritable collectif pour faire valoir nos revendications et prouver qu’il y a aussi un consensus du côté des habitants qui subiraient les nuisances d’un tel projet et auraient à supporter le coût exorbitant de son financement dont le montant nous est soigneusement caché. Lire la suite

Près de 300 personnes à GARNAY

Près de 300 personnes sont venues jeudi 20 février au soir à GARNAY, à l’invitation de l’ASCVEG, pour entendre les « 10 bonnes raisons de dire NON à l’A154 ».

Nos élus nous mentent pour justifier l’utilité de ce projet, et mentent au Ministre en affirmant que ce projet ne rencontre pas de problème majeur localement, comme le prouve la réponse du Ministre des Transports Frédéric CUVILLIER suite à leur visite du 15 janvier 2014. Lire la suite

Dépenses publiques : l’Etat jette-t-il notre argent par les fenêtres ?

Quand la folie des grandeurs ruine le contribuable.

Nous vous invitons à regarder cette vidéo qui ne fait que confirmer ce que nous dénonçons depuis toujours.

Les grands projets, qui vont endetter Chartres Métropole pour plus de 30 ans, une autoroute que l’État ne financera probablement pas du tout quand on sait qu’il faut économiser 50 milliards d’euros sur les prochaines années. Lire la suite