Près de 300 personnes à GARNAY

Près de 300 personnes sont venues jeudi 20 février au soir à GARNAY, à l’invitation de l’ASCVEG, pour entendre les « 10 bonnes raisons de dire NON à l’A154 ».

Nos élus nous mentent pour justifier l’utilité de ce projet, et mentent au Ministre en affirmant que ce projet ne rencontre pas de problème majeur localement, comme le prouve la réponse du Ministre des Transports Frédéric CUVILLIER suite à leur visite du 15 janvier 2014. Lire la suite

Dépenses publiques : l’Etat jette-t-il notre argent par les fenêtres ?

Quand la folie des grandeurs ruine le contribuable.

Nous vous invitons à regarder cette vidéo qui ne fait que confirmer ce que nous dénonçons depuis toujours.

Les grands projets, qui vont endetter Chartres Métropole pour plus de 30 ans, une autoroute que l’État ne financera probablement pas du tout quand on sait qu’il faut économiser 50 milliards d’euros sur les prochaines années. Lire la suite

Grande réunion publique à GARNAY

L’ASCVEG organise à GARNAY le jeudi 20 février 2014 à 20 heures, salle des fêtes de GARNAY, une réunion publique dénonçant les mensonges de nos élus.

Le contre-projet élaboré en commun sera présenté. Il est important pour nous tous, contribuables, de montrer notre mobilisation. Lire la suite

Compte-rendu de notre visite chez le Préfet

Réunion Préfecture

Le mardi 4 février, la FEEL et les associations ont été reçues par Monsieur le Préfet d’Eure-et-Loir, Nicolas QUILLET.

Notre association a fermement défendu sa position contre une concession autoroutière, en rappelant les arguments que nous avons toujours avancés : Lire la suite

Rendez-vous avec François BONNEAU

François Bonneau

Notre rendez-vous avec François BONNEAU le mardi 21 janvier 2014

Ce nouveau rendez-vous, demandé suite à la réunion du Ministre des Transports Frédéric CUVILLIER et au compte-rendu paru dans la presse dès le lendemain avait pour objet d’entendre François BONNEAU sur les propos tenus par le Ministre. Lire la suite

Les élus au Ministère

La réunion attendue en septembre a eu lieu ce mercredi 15 janvier 2014 à PARIS.

François BONNEAU en a fait un résumé dans son communiqué de presse ci-dessous. A sa lecture, nous constatons qu’il n’y a aucune décision de prise cependant.

Les élus persistent pour une mise en concession autoroutière, qui, si le coût en « argent public » est moindre, il sera largement supérieur dans le cas d’une concession autoroutière et il sera bien évidemment financé en finalité par les contribuables euréliens et usagers.

Préserver les villages qui viennent d’être déviés après une longue lutte est un minimum, comment feront-ils ? Mais que deviendront les VILLAGES QUI SERONT SACRIFIES pour ce projet ? On soulage d’un côté et on assassine de l’autre !! quel respect pour les habitants ! Lire la suite