Quand les personnalités se dévoilent…

Aucune image

Le président de notre association a fait l’objet d’une attaque personnelle inadmissible et inacceptable lors de la campagne électorale des municipales à Saint-Prest à travers un tract rempli de propos mensongers et calomnieux signé de Monsieur CHAGOT (copie jointe pour ceux qui ne l’auraient pas reçue)

Il y répond ici et dans ces termes :

Un peu d’historique pour ceux qui ne sauraient pas ou qui auraient oublié !

En 2008, nouvellement arrivé à Saint-Prest et soucieux de faire partager mon expérience de 1er adjoint, j’ai accepté de faire partie de la liste de François CHAGOT aux élections municipales. Il m’a alors proposé le poste de 1er adjoint aux finances, il connait donc mon parcours.

J’y ai naïvement cru, c’était sans connaître le personnage.

Heureux de trouver quelqu’un pour compléter sa liste ayant essuyé le refus des 2 autres listes pour faire partie de leur équipe, non plus en tant que Maire sortant, mais simple conseiller municipal.

En 2008, la liste de Monsieur CAVET a été élue dans sa totalité en raison de cette lamentable histoire de personne.

Il faut rappeler que Monsieur CHAGOT, n’a jamais été élu Maire en première intention, il a accédé à cette fonction par accident en raison du décès du maire en place en cours de mandat, aucun autre candidat parmi les membres du conseil ne s’étant proposé. Et, quant à sa candidature en tant que tête de liste aux élections suivantes, on ne peut pas dire que ce fut une réussite ; il faut dire que la plupart des membres du conseil sortant, y compris les adjoints n’était pas sur sa liste. Allez savoir pourquoi   !

Par la suite, et pour défendre les intérêts des Saint-Prestois, nous avons créé l’association SAINT-PREST ENVIRONNEMENT, contre le projet de concession autoroutière pour lequel Monsieur CAVET avait donné son accord « pour l’intérêt général » peu soucieux de l’intérêt de ses concitoyens qu’un maire est sensé défendre.

C’est Monsieur CHAGOT qui a lui-même proposé que j’en sois le Président.

Soucieux de remplir ce rôle avec conviction, je n’ai pas ménagé ma peine ni mon temps en démarches, ouverture de notre association aux communes alentour, notamment GASVILLE OISEME, courriers, contacts présence à toutes les réunions que ce soit au débat public, au comité de suivi et à celles des diverses associations amies que j’ai su fédérer.

Au fil du temps, à la suite d’un différend dans le traitement du dossier de l’amiante qui, selon Monsieur CHAGOT aurait pu « faire tomber  le maire nouvellement élu », les rapports ont commencé à se dégrader. Jusqu’au jour où, malgré plusieurs tentatives de conciliation, nous avons été amenés, à le radier de l’association (conformément à nos statuts) le 15 février 2013 par 14 voix pour, 4 voix contre (dont celle de Madame), et 2 abstentions.

Nous avons alors reçu les menaces de Madame : « Il vous fera plus de mal dehors que dedans »

Voilà, c’est arrivé. Après de lourdes critiques vis à vis du maire sortant, le voilà tout d’un coup encensé. Il est vrai qu’en politique il faut s’attendre à tout, mais là nous atteignons le summum de l’hypocrisie et de la haine.

Je n’ai rien à me reprocher sauf peut-être à être trop confiant en voulant protéger notre village contre un projet qui sacrifierait notre vallée, notre santé et celle de nos enfants ainsi que notre patrimoine.

Vous êtes-vous posé la question de savoir pourquoi les communes épargnées n’en veulent surtout pas chez eux ?

Vous qui avez peut-être fait le choix de votre vote à la lecture de cette lettre ouverte, êtes-vous toujours aussi convaincus ?

L’avenir nous le dira ?

Si j’ai cédé mon siège à Jacques GOUPIL, qui avec Doune GODIN sauront être attentifs aux dérives de ce nouveau conseil, c’est pour être plus disponible dans mes actions futures.

Je n’abandonne rien, dans l’intérêt des Saint-Prestoises et des Saint-Prestois qui m’ont fait confiance et que je remercie au nom de l’équipe SAINT-PREST NOUVEAU CAP.

François BREDON

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos avis et commentaires...

  1. A travers le tract de Monsieur CHAGOT, qui n’est que méchanceté, diffamation et inexactitudes, nous ne constatons qu’une vengeance personnelle vis-à-vis de Monsieur BREDON et non un soutien à Monsieur CAVET. En effet il cite « ce qu’il a fait concrètement dans une commune dont nous ne connaissons même pas le nom »; Il semble oublier qu’il a exercé les fonctions de maire, suite au décès du maire en place, personne d’autre ne s’étant présenté (ce qui est totalement différent). Il est de surplus fort présomptueux de penser que tous les Français connaissent le nom du village Saint-Prest et de « LUI » en particulier. En ce qui concerne la Présidence de Monsieur BREDON, elle fait L’UNANIMITÉ, ce qui se vérifie chaque année lors de l’assemblée générale. Les actions que nous menons à travers sa présidence le sont toujours dans le respect de la loi, des décisions du Conseil d’Administration et il est toujours à l’écoute des demandes des adhérents. Nous nous faisons les porte-paroles des nombreuses personnes qui se sont manifestées après avoir lu ce tract.