TROP c’est TROP !
Quand l’opportunisme ne tue pas !

Aucune image

La lecture de la dernière lettre d’information de la Mairie de SAINT-PREST n’a pas laissé nos adhérents indifférents !

Que d’incohérences dans l’historique du dossier « Fin d’aménagement de la RN 154 »

Rétablissons la vérité :

 

  • 9 décembre 1996, Présentation du projet d’aménagement de la RN 154, si le contournement EST a été présenté, celui-ci n’a pas reçu l’unanimité des Maires des communes impactées et à cette époque il ne s’agissait pas d’une AUTOROUTE !
  • En 1998, notre Maire alors Président de l’association « Saint-Prest Votre Village » déclare :

    « comment un Maire peut accepter de voir son village coupé par une autoroute ? » (extrait de la lettre d’information).

  • Le 1er décembre 2008, au lendemain de la création de notre association suite à la relance du projet annoncé par notre Député Maire lors de sa venue à SAINT-PREST, nous avons rencontré Monsieur CAVET pour lui faire part du but de cette association qui était de préserver notre village.
  • Le 10 avril 2009 quelques mois après son élection à la Mairie de Saint-Prest, Monsieur CAVET, lors d’une réunion de l’Orée de Chartres sous la présidence de Christian Paul-Loubière, déclarait «l’ouvrage d’art qui doit traverser la vallée et notre village passera à deux cents mètres de mon domicile, mais je l’accepte pour l’intérêt général ». Curieusement, devenu Maire, sa première position va à l’encontre des propos tenus en 1998 et trahit l’engagement que l’on pouvait attendre de la part de celui qui se déclarait pour la préservation du village.
  • Le 6 juin 2009, lors d’une manifestation dans SAINT-PREST, nous avons sollicité un rendez-vous avec Monsieur CAVET, en bonne et due forme, qu’il a décliné l’avant-veille, alors qu’il était présent sur la commune.

    Nous avons déposé en Mairie le courrier que nous souhaitions lui remettre en main-propre dans lequel nous le priions instamment de porter ce sujet à l’ordre du jour afin de recueillir l’avis du Conseil Municipal.

  • Le 18 juin 2009, vote d’une motion à « minima »à l’unanimité par le Conseil Municipal, Monsieur CAVET rappelant dans la presse que tout le monde connaissait sa position.

    Depuis, nous n’avons eu de cesse de demander le soutien de la Mairie et du Conseil Municipal, nos demandes de subvention ont été régulièrement rejetées chaque années, sans justification.

    A part une timide apparition de notre Maire lors d’une réunion de la CPDP, à Chartres, nous n’avons jamais senti le soutient de nos élus.

    En Comité de suivi, l’Orée de Chartres,  ayant rejoint Chartres Métropole, Monsieur CAVET, représentant n’a plus été convié aux réunions.

  • Le 24 septembre 2012, lors de la présentation aux Maires des options possibles, Monsieur le Maire de JOUY a chaleureusement remercié le Maire de SAINT-PREST d’accepter un passage sur sa commune !
  • Le 27 septembre 2012, présentation aux associations des options de passage

    Contrairement à toutes les autres communes concernées, seule SAINT-PREST n’a pas réuni son Conseil Municipal pour recueillir son avis sur les options de passage proposées.

  • Le 10 octobre 2012, fort du soutien de nombreuses communes qui voulaient bien d’une autoroute, mais surtout pas chez eux, il était évident que Saint-Prest ne pesait pas  lourd dans la balance, Monsieur CAVET pouvait à ce moment, changer de discours et se prononcer contre ce projet.
  • Le 22 octobre 2012, il en a été de même, lors de la réunion du Conseil Communautaire.
  • Aujourd’hui, c’est une CATASTROPHE !

 

S’il n’est jamais trop tard pour changer d’avis et se rendre compte de son erreur, il est un peu tard pour « se battre et demander des protections » qui ne seront jamais satisfaisantes, le mal sera fait.

Quant au concours d’architecte, ne rêvons pas, le concessionnaire cherchera une réalisation à moindre coût et le « viaduc » du Gorget ne sera qu’un vulgaire pont en déblais /remblais.

Pour ce qui concerne la mobilisation des habitants de SAINT-PREST, ceux-ci se sont déjà manifestés de longue date, inquiets, ils nous ont rejoints et nous comptons aujourd’hui plus de 200 foyers adhérents ou sympatisants.

Il serait trop facile de reprendre à son compte le travail accompli par les membres du Conseil d’Administration et du Bureau qui se sont investis sans compter contre ce projet.

Nous vous rappelons que :

  • Nous avons mené de nombreuses actions sur le terrain pour sensibiliser les riverains aux nuisances qu’apporterait une telle infrastructure,
  • Nous avons participé à toutes les réunions de débat public (10/2009 à 01/2010),
  • Nous avons réalisé 2 cahiers d’acteur alors que la Mairie est restée muette,
  • Retenus pour participer au Comité de Suivi (sur notre demande expresse), nous avons assisté à toutes les réunions,
  • Nous avons été reçus au Ministère des Transports les 27 mai 2010, 24 avril 2011 et 20 septembre 2012,
  • Actuellement, nous oeuvrons, en collaboration avec les associations de Dreux et du tracé Sud,  auprès de la commission du SNIT qui doit étudier les grands projets dont la RN 154/RN 12, et donner son rapport dans les 6 mois au Ministre qui doit prendre la décision de réaliser ou non ce projet.

Vous pourrez retrouver tout le travail accompli sur notre site internet www.stprest-environnement.org, ouvert à tous.

Il n’est pas trop tard pour rejoindre notre association, pour la protection de votre cadre de vie et de votre patrimoine.

Le Vendredi 18 janvier 2013, à 20 heures, au foyer communal de SAINT-PREST, nous vous convions à notre Assemblée Générale au cours de laquelle vous pourrez être informés de l’évolution du dossier.

 

RIEN N’EST DÉCIDÉ !

SAINT-PREST et GASVILLE/OISEME ENVIRONNEMENT

 

extrait du de la lettre Infos Plus - Décembre 2012extrait du de la lettre Infos Plus – Décembre 2012

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos avis et commentaires...

  1. En page 8 de l’Echo Républicain du dimanche 13-01-2013 nous apprenons que, lors de ses voeux, le maire de GASVILLE-OISEME, Monsieur William BELHOMME, a annoncé la création d’un nouveau lotissement sur la commune « La Garenne 4 » en prolongement des précédents vers la route Chartres-Gallardon.

    Ceci non loin du nouveau Chartres-Expo et surtout près du tracé Est-rapproché de l’éventuelle A154.

    Est-ce pour accroître le nombre d’opposants à ce projet ou fait-il fi du cadre de vie de ses (futurs) habitants ?

    Faut-il rappeler que tour à tour lors des consultations de Chartres Agglo sur le sujet il a d’abord voté favorablement, puis s’est abstenu et derniérement s’est montré opposé à ce tracé ?

    M. BLANC