Un cadre pour démocratiser le dialogue…

Aucune image
La Commission nationale du débat public propose un cadre pour démocratiser le dialogue
 
Le simulacre de démocratie que nous dénonçons depuis l’ouverture du Débat Public concernant la fin d’aménagement de la RN 154 serait-il reconnu ? 

 
Pouvons-nous espérer, enfin, que les avis des citoyens soient pris en compte. Proches du terrain, leurs remarques peuvent éviter d’énormes aberrations. A lire sur le site www.courrierdesmaires.fr
 
La convention d’Aarhus signée le 25 juin 1998 au Danemark par 39 États, dont la France, serait-elle enfin mise en application !

VOTRE AVIS nous intéresse...

Nous nous réservons le droit de refuser toute publication calomnieuse ou sans rapport avec l´objet de notre Association.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos avis et commentaires...

  1. Sur ce dossier, les élus manquent de clairvoyance !
    Ils s’obstinent à défendre un projet contre l’avis des riverains, des électeurs et des euréliens qui, tous en tant que contribuables, sont las de voir leurs impôts augmenter chaque année. Plus de 51% des électeurs euréliens se sont abstenus de voter aux dernières élections départementales montrant leur désaccord avec les hommes politiques actuels. Comment faut-il le dire ? La France est en crise et n’est pas prête d’en sortir, le déficit budgétaire continue de se creuser, la dette est vertigineuse. Est-ce le moment de dépenser des centaines de millions d’euros dans un projet de construction d’une autoroute dont les euréliens, l’Etat et la Région ne veulent pas ?