TROP c’est TROP,
De qui se moque-t-on ?

JM Cavet

Après avoir chaleureusement remercié le Maire de Saint-Prest pour accepter qu’une autoroute passe « sous son balcon » pour l’intérêt général (avril 2009), Monsieur LOUBIERE compatit.

Notre Maire peut se rassurer, il sera soutenu.

Qu’en pensent les habitants de SAINT-PREST et de GASVILLE/OISEME, qui, eux, subiront les nuisances ? Continuer la lecture

RAPPEL

Nous vous rappelons notre Assemblée Générale qui se tiendra le :

 VENDREDI 18 JANVIER 2013
à 20 heures
au foyer communal de St-PREST

 Nous vous rappelons l’intervention sur le thème « comment les collectivités territoriales sont prises en otage par les concessionnaires« 

 Nous vous espérons nombreux.

 

L’ASCVEG dans l’Echo

Le 26 décembre, l’ASCVEG (Association de Sauvegarde du Cadre de Vie et de l’Environnement de Garnay) manifestait à nouveau son refus de voir une autoroute sacrifier leurs communes.

Notre débat est commun, les communes qui gênent, GARNAY et GASVILLE/OISEME ne figurent pas sur les cartes présentant les options de trajet !

Nous demandons la fin d’aménagement de la RN 154 en 2 x 2 voies sur le peu de kilomètres qui restent à réaliser et le développement du ferroviaire. Continuer la lecture

Les anti-autoroute ne lâchent pas

Suite à la décision du Préfet de Région et aux articles parus dans l’Écho Républicain, nous avons expressément demandé une conférence de presse pour rétablir la vérité.

En effet, rien n’est décidé, comme l’a confirmé le Ministre dans son courrier du 21 décembre (voir article précédent).

 

  • La disparition d’une surface importante de terres agricoles,
  • Le massacre de notre vallée et de notre cadre de vie,
  • Les nuisances qu’engendreraient une telle infrastructure,

seront autant d’éléments dont la commission devra tenir compte dans son rapport d’aide à la décision du Ministre.

Les usagers seront-ils assez nombreux pour assurer la rentabilité du projet ? Quelle sera la contribution des collectivités locales, la Région ne finançant pas ce projet ?

  Continuer la lecture

I N T O X

Le 20 décembre, Franck MASSELUS adressait un courrier aux élus de son canton les remerciant de leur participation aux réunions.

Il est vrai que les réunions de la concertation publique ont vu la présence de nombreuses personnes et la création subite d’une association, qui n’acceptaient pas qu’une éventuelle autoroute puisse impacter leur cadre de vie. Continuer la lecture